CONTRE LUNDI

Adaptation de Et puis le roulis de Milène Tournier

Mise en scène Flore Babled

Dans un village portuaire, trois personnes d’une même famille vont parler. Monstres de famille. Et monstres, tous, à exister, entourés de temps, et à mourir finalement. Monstrueuses aussi, l’écriture et la parole, qui manquent de l’Autre. Trois souvenirs d’enfance, trois jeux avec la mort, la disparition. Trois logorrhées, fils mère père. Cris de détresse, cris d’inexistence, nos cris même sont des monstres, dont nous nous relevons et après lesquels on vit, à peine auront-ils troublé l’eau. Monstrueuse mer, flaque gigantesque. Entre deux corps, le paysage encore se parle quand tout pourtant aurait réclamé du silence. Monstrueux également, l’enthousiasme que l’on met à se dire, se livrer. Comme dans les anciennes tragédies, un chœur et une très vieille viennent border le roulis, lentement refermer la vague.

FLORE BABLED

 Après s’être formée à l’école du Studio Théâtre d’Asnières Flore Babled intègre en 2008 le
Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Elle y travaille sous la direction de Sandy
Ouvrier, Robin Renucci, Hans Peter Cloos, Eric Forestier, Julien Gaspar-Oliveri et Caroline
Marcadé.
Depuis sa sortie en 2011, elle a travaillé sous la direction de, Leyla Rabih (Si bleue, si bleue la mer
de Nis Momme Stockmann -2012), Patrick Sueur (Monsieur Le, d’Emmanuel Darley -2013), Célie
Pauthe (Yukonstyle de Sarah Berthiaume -2014), Karim Bel Kacem (Gulliver, adaptation, 2015).
Dernièrement, elle joue un spectacle écrit et mis en scène par Nathalie Fillion Spirit créé au CDN de
Limoges puis en tournée à Nancy et Lille.
Au cinéma, elle tourne dans Les invités de mon père d’Anne le Ny, Sweet Girls de Jean-Paul
Cardinaux et Xavier Ruiz, Les pieds dans le Tapis de Nader Takmil Homayoun, Cézanne et Moi de
Danièle Thomson, The Uncumputable de Fabien Giraud de et Raphaël Siboni, Belleville’s Cop de
Rachid Bouchareb, La monnaie de leur pièce d’Anne le Ny.

MILENE TOURNIER

Auteure, elle est également professeur documentaliste dans un lycée professionnel de l’Essonne. En 2017, elle a brillamment soutenu une thèse de Doctorat dirigée par Hélène Kunst et intitulée Figures de l’impudeur: dire, écrire, jouer l’intime (1970-2016). Depuis 2013, dans le cadre de recherches portant sur le récit de soi, le corps, et l’interaction entre intime et numérique, elle participe à des colloques et rédige des articles dans des revues universitaires.

Avec :

Hélène Bressiant

Claire Chastel

Thomas Gourdy

Loïc Renard

 

 

 

 

 

 

 

 

Le spectacle se joue sur la plage des Godelins

Les 29 juin à 17h30, 30 juin à 18h et 1er Juillet à 18h30

    Sorry, no posts matched your criteria.