Thème
             Lynceus Festival 2020

– C’ÉTAIT MIEUX APRÈS –

C’était mieux avant. Dit-on. Souvent.

    Sous-entendu : c’est moins bien maintenant. Sous-entendu numéro deux : ce sera pire après. Un proverbe qu’on croyait réservé aux grincheux, on est bien d’accord…

    Et pourtant il semblerait cependant que tout un choeur de chaînes d’info, de fatalistes et d’ours polaires le reprenne en écho et qu’il ne soit plus possible d’inventer au Temps autre chose qu’une ligne chaotique qui se termine immanquablement au bas d’une pente, au fond d’un gouffre tout prêt à engloutir l’humanité, la vie, la planète, l’espoir et son milliard de tentatives.

    Mais exactement, c’était comment avant ? Et si aujourd’hui n’était pas si raté ? Et si demain, même pluvieux, n’avait pas forcément le goût de l’échec ?

    La créature Lyncéus, qui servait de vigie au navire Argo, n’avait pas pour habitude de fermer les yeux sur l’horizon. Bien au contraire ! Lyncéus avertissait l’équipage de tout ce qui surgissait dans le lointain. Les réalités comme les visions. Les terres promises comme les paradis perdus. Les récifs et les mirages, Lyncéus racontait tout.

    Nous nous proposons de ralentir, malgré l’urgence, et de trouver quelles histoires nous pourrions encore inventer au milieu des promesses de catastrophes. Nous nous proposons de tordre le cou aux agendas, aux paniques, aux rabâcheurs et à la syntaxe, et de déclarer avec l’aplomb d’un juge de carnaval :

C’était mieux après.