Tu-e-s

             Texte et mise en scène : Sarah Mouline

Avec : Zelda Bourquin, Adil Laboudi, Anaëlle Houdart, Makita Samba et Gabriel Tamalet

Lieu du spectacle : Parc du Port Es-Leu

Durée du spectacle : 1h30

Jeudi 27 juin 21, Samedi 29 juin 14h, Dimanche 30 juin 14h.

Tarif : 6€/8€ ou Pass Festival

C’est l’histoire d’un groupe d’ami.e.s, ici. Ils, elles attendent l’un des leurs, parti depuis… depuis quand ? On ne sait pas très bien. Depuis de longs mois probablement.  Lui revient, de loin. Il émerge, peu à peu. Mais peine à marcher sur la terre d’une amitié commune. C’est comme impossible, pour lui, de parler, de danser, d’aimer à nouveau, comme avant. Il est défiguré, à l’intérieur. Ses ami.e.s, celles et ceux qui l’ont attendu, donneraient tout, eux, pour que ce soit comme avant.

SARAH MOULINE – AUTRICE, METTEUSE EN SCÈNE, DIRECTRICE DE LA COMPAGNIE

En parallèle à sa formation littéraire à l’École Normale Supérieure, elle entreprend de nombreux voyages en Amérique du Nord, au Moyen-Orient et au Maghreb. Ces expériences l’amènent à chercher un endroit, une pratique, afin de rendre le monde intelligible : ce sera le théâtre. Elle se forme au conservatoire d’Aubervilliers auprès de Sylvie Debrun, Xavier de Guillebon, Catherine Umbdenstock, Jonathan Châtel et au théâtre du Mouvement avec Yves Marc et Claire Heggen. 

Après avoir assisté Jeanne-Marie Garcia à la mise en scène d’Assassines et Delphine Boisse-Vigreux à la mise en scène de Psyché elle fonde la compagnie « Si ceci Se sait ». 

Les deux premiers spectacles, Comédie de Samuel Beckett et Une Remarquable Histoire, un conte musical improvisé, engagent la pluralité des langages scéniques et explorent la contamination réciproque entre le verbe et la musique. Ce premier travail autour de Samuel Beckett a donné lieu à l’organisation du festival « Waiting for Beckett » en partenariat avec la ville de Paris, le théâtre de l’Epopée et la MPAA Broussais. 

La troisième création de la compagnie, Du sable & des Playmobil® – Fragment d’une guerre d’Algérie, ouvre un nouveau cycle sur la rencontre entre nos histoires singulières et la grande Histoire. Ce spectacle, soutenu par Arcadi Ile-de- France et l’Institut français d’Algérie, sera joué au théâtre de l’Opprimé et au théâtre l’Echangeur au printemps 2018. 

Votre Sang n’a pas l’odeur du jasmin est le deuxième volet de ce cycle. Ce texte, lauréat de l’aide à l’écriture dramatique de l’association Beaumarchais-SACD et de la Commission nationale d’aide à la création des textes dramatiques – ARTCENA, sera crée en février 2020 au théâtre l’Échangeur à Bagnolet. 

En parallèle de son travail d’écriture et de mise en scène avec la compagnie, elle collabore avec d’autres artistes : la marionnettiste Maëlle Le Gall et le Kiosk Théâtre pour l’écriture du spectacle La Disparition, la compagnie le Grand O avec Souvent je regarde le ciel ou encore avec le collectif LYNCÉUS pour qui elle écrit et met en scène TU.E.S qui sera jouée lors de la sixième édition du Lyncéus Festival en juin 2019 à Binic/Étables-sur-mer. Elle participe par ailleurs à la première rencontre internationale d’écritures dramatiques et de créations à Lomé (Togo) sur invitation de La Fabrique de Fictions et de l’Institut Français. Elle y débute l’écriture de son quatrième texte Dans l’ombre qui s’éclaire (titre provisoire) qui sera mis en scène à Lomé en 2022.