Babylone 1 – Les murs d’argile

Texte Antonin Fadinard

Mise en scène Sébastien Depommier

Babylone est une de ces métropoles que nous connaissons bien, avec un coeur où se concentrent la richesse et le pouvoir, un réseau de nerfs, d’artères et d’organes réaménagés en faubourgs pour classe moyenne, et loin par-delà les axes routiers, la ténébreuse membrane des banlieues pauvres.

 

Babylone appartient à Tiamat, déesse primordiale. Son empire financier, médiatique, industriel et patrimonial a fini par absorber aussi les institutions publiques. Mais un autre coeur bat dans l’ombre des bas-quartiers. Prostituée aux airs de prophétesse, ou bien l’inverse, Ishtar, déesse tutélaire, fait commerce d’amour et veille sur les déshérités.

 

Soeurs rivales, reines du centre ou des périphéries, complémentaires et séparées, les deux femmes incarnent la fracture et la fusion de ces mondes contraires que la ville fait cohabiter. Toutes deux ont des rêves pour Babylone. De grands rêves de réunification.

 

Et tandis que Tiamat prépare un changement de régime grâce à l’appui d’une menace extérieure grandissante : la Coalition du Déluge, Ishtar s’est choisi un champion dans la masse des clochards qui gravitent autour d’elle. Elle promet la couronne de la Ville à Marduk, jeune taureau solaire, et allume en lui l’étincelle d’une révolution. Que le plus miséreux soit sacré roi, et le peuple se ralliera à lui pour se dresser enfin contre sa condition millénaire.

 

Mais dans la foule en guerre des ennemis jurés, deux amants se sont trouvés, Tiamat et Marduk, et scellent un mariage d’amour titanesque et d’éternelle violence.

 

« Ce texte a reçu les Encouragements de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA. »

 

SEBASTIEN DEPOMMIER

Comédien et metteur en scène formé au Conservatoire National d’Art Dramatique (Promotion 2013). Il codirige la Cie Lyncéus depuis 2015. En tant que metteur en scène, il a notamment créé Caligula ou le joueur – Zarathoustra fragments en 2013, Ganeoch’ Bepred de Emmylou Mulhmatter en 2015, et A l’ouest de Clément Camar-Mercier, en 2016. Depuis sa sortie d’école, il travaille comme comédien dans plusieurs créations de Lena Paugam [Et dans le regard, la tristesse d’un paysage de nuit (2014), Laisse la jeunesse tranquille (2015), Au point mort d’un désir brûlant (2016)], ainsi qu’avec la compagnie Les Gentils ou encore avec la metteure en scène Muriel Vernet dont il accompagne le travail depuis une dizaine d’années.

ANTONIN FADINARD

Auteur, comédien, metteur en scène formé au Conservatoire National d’Art Dramatique (promotion 2013). Il codirige la Cie Lyncéus depuis 2015. Antonin Fadinard a écrit à ce jour une quinzaine de pièces de théâtre. Il a notamment mis en scène deux de ses textes : Un Règne, en 2013 et La Nef des fous, en 2014 et, à l’occasion du Lyncéus Festival 2016, Torino/2CV de Clémence Weill. En 2016, sa pièce Les Sidérées a été créée au Théâtre National de Bretagne par Lena Paugam. Depuis 2014, il accompagne également le collectif 49 701 en tant que comédien dans Les Trois Mousquetaires – La Série.

Avec :

Anthony Audoux

Fernanda Barth

Pauline Bolcatto

Claire Chastel

Pauline Cheviller

Matthieu Dessertine

Antonin Fadinard

Pierre Giafferi

Loïc Renard

Zoé Schellenberg

Fanny Sintès

Damien Zanoly

Création Sonore: Vassili Bertrand