LE CARNET DE BAL

Ecriture : Pauline Cheviller et Claude Lemesle

Composition musicale Jean-Marie Leau

Par le biais du mythe de Persephone, (fille de Demeter, déesse des moissons), une jeune femme raconte comment elle est devenue prostituée. Le mythe explique comment Perséphone traverse les Enfers, et devient « reine »du peuple des ombres, des laissés pour compte, « à la marge », des désespérés. Chemin initiatique pour se découvrir soi-même (« connais toi, toi-même ») et comprendre le monde dans lequel nous vivons. Ce projet est largement inspiré de l’oeuvre de Griselidis Real ancienne prostituée, écrivain, peintre, décédée en 2005. C’est un projet composé de dix chansons. Un objet musical en lui-même qui prend la forme d’un spectacle-concert.

 

PAULINE CHEVILLER

Pauline Cheviller entre en 2010 au conservatoire national supérieur d’art dramatique (CNSAD).En parallèle avec sa formation théâtrale, elle a fait de la télévision, participé à plusieurs courts et moyens métrages, tourné dans le dernier film de Malick Chibane « Les enfants de la chance », dans le premier rôle féminin, avec notamment Philippe Torreton (tournage 2015, sortie 2016). Elle joue en 2014 dans le spectacle « Humanité » d’après le poème allemand d’August Stramm mis en scène par Thomas Bouvet, joue le rôle de la Fille dans « Affabulazione » de Pasolini dans une mise en scène de Lucas Bonnifait.En juin 2014, dans le cadre du festival Lyncéus, elle joue dans les mises en scènes d’Antonin Fadinard (auteur/ metteur en scène/acteur). En 2015, elle joue dans un téléfilm pour france 2 réalisé par Léa Fazer dans le rôle principal, puis a joué aux Ateliers Berthiers, à Paris, avec Charles Berling et Caroline Proust dans la mise en scène d’Ivo Van Hove, pièce d’Arthur Miller, « Vu du pont », en tournée avec cette pièce jusqu’en 2017. Pauline a joué à l’Opéra de Lyon « Perséphone » opéra mit en scène par Peter Sellars sur la musique de Stravinsky, puis a poursuivi le travail avec Peter Sellars dans le cadre du festival d’Aix en Provence, en juillet 2016 dans l’opéra  » Oedipus Rex » où elle incarne le rôle d’Antigone, sous la direction musicale de Esa-Pekka Salonen. Elle reprend actuellement le spectacle de Perséphone dans l’Oregon, à Portland, aux Etats Unis où elle est dirigée par Micheal Curry et Carlos Kalmar (chef d’orchestre) au concert symphony hall. Elle poursuit cette tournée à Seattle en avril 2018, puis à Los Angeles en 2019. 

Elle jouera en 2019 sous la direction de Peter Stein « Le Misanthrope » le rôle de Célimène avec Lambert Wilson.  

Elle pratique le chant lyrique (soprano), chante également ses propres chansons. 

Elle pratique la danse contemporaine, l’équitation. 

JEAN-MARIE LEAU

Jean Marie Leau est un auteur – compositeur, interprète français, guitariste de formation. Il est surtout le spécialiste français des chorales comme  » Les voisins du dessus » chorale interactive qui participe notamment au spectacle « Les Enfoirés font leur cinéma »,  au palais omnisports de Bercy en 2009. 

Il consacre ses premières années professionnelles à la musique pour l’image. Au total plus de deux cent programmes à ce jour. 

Il travaille avec le metteur en scène Jacques Malaterre et compose avec Louis Dandrel la bande originale du documentaire « Homo Sapiens » diffusé en 2006.

Créateur de chansons, il signe avec Marie Laforêt l’album « Reconnaissances » et réalise celui de Georges Moustaki « Tout reste à dire ». Il coécrit le conte musical « Sol en Cirque » avec Zazie, Vincent Baguian. Puis un second conte musical chez Harmonia Mundi : « Aimé et la Planète des Signes ». Il associe Carla Bruni et Henri Dès à la création des chansons. 

Avec :

Pauline Cheviller

Antoine Selman

Ghislain Rayczakowski

 

 

 

 

 

 

 

 

Concert sous le chapiteau du Lyncéus festival

Esplanade de La Banche

Les 28 et 30 Juin à 19h30

    Sorry, no posts matched your criteria.