Le projet

Partout. Sur la plage, dans les usines, dans la forêt, dans les maisons et dans les rues, dans chaque recoin où le poème veut surgir, le collectif Lyncéus se propose de rêver à un décollement du réel.
A la faveur d’un théâtre qui s’invente ici, maintenant et avec chacun, pour une invitation à penser ensemble à ce que le monde nous raconte et à ce que nous voulons en faire. Pour un art vivant et respirant de pleines bouffées d’humanité. Pour proclamer bien haut que le théâtre joue son rôle quand il détonne, quand il étonne, quand il déplace et déconstruit les certitudes. Le Lyncéus festival se développe sur le territoire costarmoricain en s’associant à de nouveaux partenaires pour continuer à défendre l’importance de la création artistique au cœur des villes et au contact de leurs habitants.

Les résidences d’auteurs

Chaque année depuis 2014, la compagnie Lyncéus invite des auteurs à venir écrire pendant une ou plusieurs semaines dans la ville de Binic. Ils peuvent être logés chez l’habitant (Mr Jacques Gauffeny a ainsi reçu plusieurs auteurs dans sa demeure « Ker Annick », il s’agit d’un manoir situé sur les hauteurs de Binic), ou bien à l’Hôtel Vacanciel de Binic avec lequel Lyncéus a initié un partenariat depuis 2016 pour ses résidences d’écriture. Les auteurs doivent choisir un lieu qui les inspire dans la commune de Binic et composer une œuvre à partir de cet espace.

Les commandes

Une thématique est choisie pour chaque édition en amont de la programmation et en accord avec les auteurs invités. En 2014, les auteurs ont travaillé à partir du titre suivant : « Trajectoires, mouvements, déplacements » et en 2015, les artistes se sont rejoints autour du thème « Histoires d’utopie » ; En 2016, c’était « Faire corps ». Cette année, l’intitulé du festival est : « RECONSTRUIRE ». Il s’agit pour nous de proposer des problématiques en lien avec nos créations. Chaque édition du festival engage de nombreuses discussions entre les artistes invités de manière à enrichir les œuvres d’un questionnement collectif autour de questions philosophiques et politiques ouvertes au sein de la compagnie. Chaque auteur est libre de proposer la forme qu’il souhaite pour réaliser son œuvre. Les diverses éditions du festival présentent donc des perspectives esthétiques et points de vue personnels sur les problèmes thématiques posés.

LA RESIDENCE DES ARTISTES

Chaque année, la compagnie Lyncéus réside à Binic pendant un mois avant le festival. Pendant le mois de juin, la commune accueille donc une vingtaine d’artistes en création. Le fait de proposer un festival de créations réalisées dans la ville est un acte original et fort. Le Lyncéus Festival prend son sens dans le fourmillement créatif qui le précède. C’est au contact des habitants, des commerçants, des passants divers que naissent les œuvres. Cette présence féconde dans la ville propose un enrichissement culturel inestimable pour les habitants qui peuvent assister à leur gré au processus de création artistique et participer à certaines des propositions selon le besoin des artistes. Pour l’édition 2015 du Lyncéus Festival, Camille Davin a ainsi recueilli une quinzaine de témoignages de marins et les a intégré en partie à la mise en scène de son texte, Grèves. De la même manière, François Hébert a rencontré des Binicais et les a filmé pour réaliser le film expérimental intitulé Magma. En cette année 2017, l’équipe du LYNCEUS FESTIVAL souhaite aller au-devant des habitants de la communauté de commune du Sud-Goëlo pour l’organisation de débats et de rencontres publiques autour du thème « RECONSTRUIRE » qui se tiendront tous les midis pendant le festival. Lena Paugam, Thierry Thieu Niang et Isabelle Vaillant travailleront également avec une dizaine d’amateurs dans le cadre de la création de leur spectacle La dernière Ordalie.

LE FONCTIONNEMENT TECHNIQUE

Depuis sa création, le Lyncéus Festival bénéficie d’un soutien considérable de la part de Mairie de Binic, d’Itinéraires Bis, du Théâtre de la Passerelle et du Théâtre de Folle Pensée qui mettent à la disposition de la compagnie un parc matériel conséquent ainsi que des moyens humains pour mettre en place chapiteau, assises des spectateurs, matériel pour le son et la lumière des spectacles. C’est grâce à leur aide que LYNCEUS a jusqu’à ce jour réussi à rendre possible la présentation des différentes œuvres du festival. Parmi les Binicais, la compagnie a également reçu le soutien de commerçants et d’habitants qui se sont investis bénévolement pour que le festival puisse voir le jour. Le mois de juin est chaque année l’occasion de rencontres décisives pour réaliser nos projets artistiques. L’école de voile du Sud- Goëlo et le port de Binic ont ainsi rendu possible le fait de créer des spectacles sur l’eau en toute sécurité. Ils ont également prêté des bateaux pour la mise en scène de La Nef des fous d’Antonin Fadinard en 2014 et celle de Passer par-dessus-bord d’Alice Zeniter en 2015. Le bar « Le Chaland qui passe » a accueilli la troupe du Lyncéus tous les vendredis de juin 2014 pour un cabaret impromptu appelé « Sacs et Ressacs » où les artistes, chantant et jouant de la musique, rencontraient les habitants de Binic en amont du Lyncéus Festival. En juin 2015, la compagnie y a de même présenté une soirée- lecture dédiée à la sortie de la première publication de la collection « Lyncéus festival » aux Editions théâtrales. Depuis 2015, Le Théâtre de la Passerelle – scène nationale de Saint-Brieuc, a choisi de renforcer son partenariat avec LYNCEUS en mettant à sa disposition un régisseur général permanent, qui accompagne les créations jusqu’au moment du festival.

LES PARTENARIATS CULTURELS

La compagnie Lyncéus tisse des liens et invente de nouveaux partenariats culturels. En 2014 puis en 2015, elle a travaillé avec Itinéraires Bis, avec la galerie d’Art Athéna, et avec le Théâtre de Folle Pensée. Pour l’édition 2016, nous avons eu le plaisir d’initier de nouveaux échanges : avec La Passerelle, scène nationale de Saint Brieuc, avec la Ville Robert à Pordic, et avec le Théâtre du Champ-au-Roy à Guingamp. Nous souhaitons développer ces échanges de manière à accueillir les artistes dans des conditions toujours plus favorables et à rencontrer sans cesse de nouveaux spectateurs susceptibles de venir découvrir nos œuvres à Binic.

Nous souhaitons développer ces échanges de manière à accueillir les artistes dans des conditions toujours plus favorables et à rencontrer sans cesse de nouveaux spectateurs susceptibles de venir découvrir nos oeuvres à Binic. Pour notre quatrième édition, nous avons la joie de construire un nouveau partenariat avec la commune de Saint-Quay Portrieux pour les résidences d’auteurs. La scène nationale de Saint-Brieuc ainsi que la ville de Rennes (salle Guy Ropartz) ont également affirmé leur soutien au projet du festival en accueillant des aides spécifiques pour la création du spectacle Babylone 1 – Les Murs d’Argile, mis en scène par Sébastien Depommier.

Les créations in situ

 

 

LA PROGRAMMATION

Nous revendiquons le fait d’organiser un festival de création. Il nous importe davantage de permettre à de nouvelles œuvres de voir le jour que de diffuser des œuvres déjà existantes. C’est ce qui fait la force majeure de notre projet artistique. Il révèle un véritable engagement de notre part en faveur de la création contemporaine. Les artistes que nous invitons doivent jouer le jeu de la rencontre avec le vivant qui traverse la ville et créer à partir de cela. Notre programmation dépasse les enjeux du divertissement consommable en ce qu’elle prend le risque, très mesuré, de la commande artistique. Nous invitons des artistes que nous estimons, et non des œuvres déjà produites et calibrées. Ce choix relève à la fois de l’humain et du politique. En 2014, le Lyncéus Festival a proposé 3 créations théâtrales et 3 œuvres plastiques – 17 artistes y ont participé. En 2015, 6 spectacles et 3 œuvres transversales ont été présentées réunissant à Binic 22 artistes. En 2016, 3 spectacles de théâtre et de cirque, 1 film, 1 installation et 2 concerts ont été présentés au public.

 

Dans la programmation 2017, on compte 4 spectacles, 2 œuvres cinématographiques, 3
concerts, 1 exposition et 3 rencontres-débats.

LE TEMPS D’UNE UNIVERSITE POPULAIRE

En 2015, le Lyncéus Festival a proposé une université populaire autour du thème de l’Utopie. On a pu y découvrir par exemple un séminaire philosophique à la fois accessible et rigoureux proposé par Emmylou Mulhematter. Ce fut une expérience très enrichissante. La tenue d’une université populaire au cœur du festival représente un des axes de réflexion de la programmation prochaine. Cette année encore, nous souhaitons développer les temps d’échanges avec le public en proposant des débats et rencontres sur les questions posées par les thématiques annuelles choisies.

 

Tous les midis, sous le chapiteau situé plage de la Banche à Binic – Etables-sur-mer, le public pourra participer à nos débats mouvants, petites tables de rencontres avec les artistes et jeux de théâtre-forum.

Le Festival

 

LA COLLECTION « LYNCEUS-FESTIVAL »

Les Editions Théâtrales ont décidé d’accompagner notre souhait de soutenir les jeunes écritures dramatiques contemporaines. Ainsi, 2015 a été l’année d’une première collaboration entre la compagnie Lyncéus-théâtre et cette prestigieuse maison d’édition d’œuvres écrites pour le théâtre. C’est le dramaturge Antonin Fadinard (Auteur de LA NEF DES FOUS – pièce écrite dans le cadre du Lyncéus Festival 2014) qui s’est donc vu publié cette année. Ce projet de publication correspond à un désir d’affirmer la vitalité et la fécondité des jeunes écritures dramatiques et d’encourager la diffusion des œuvres par leur lecture et leur représentation sous forme de spectacle. C’est un atout considérable pour les Côtes d’Armor et pour le moment plus spécifiquement pour la commune de Binic qui commence dès à présent à se constituer un répertoire d’œuvres littéraires citant la ville et la célébrant ainsi dans l’histoire de la création littéraire. C’est un très grand honneur que nous font les éditions Théâtrales. Il témoigne de la reconnaissance de l’ambition légitime de notre projet en termes de qualité littéraire. En 2016, le deuxième tome de notre collection a paru : LES SIDEREES d’Antonin Fadinard.

LE COMITE DE LECTURE

Pour rester ouverts à la découverte de nouvelles écritures, nous avons fait le choix de créer au sein de la compagnie un comité de lecture. Ce groupe de travail reçoit et lit les textes d’auteurs souhaitant participer au Lyncéus Festival et examine la qualité des écritures ainsi que la cohérence des propositions vis-à-vis du projet artistique de la compagnie. C’est dans l’esprit de cet échange que, pour l’édition 2016, Clémence Weill a été invitée à écrire pour notre festival.

 

 

LE LYNCEUS FESTIVAL – projet pour 2018

 

LA PROGRAMMATION :

En 2018, nous souhaitons proposer cinq créations dont trois issues d’un appel à projet lancé 14 mois avant le festival.
– 2 commandes d’écritures.
– 1 commande d’écriture et de mise en scène.
– 2 propositions en forme non spécifiquement théâtrales ou pluridisciplinaires.

 

LES RESIDENCES POUR L’ECRITURE ET LA CREATION :

– Trois résidences d’écritures pour auteurs dramatiques de deux semaines. (Prise en charge de la commande d’écriture, et défraiement du logement, du transport et de la nourriture).
– Résidence de création pour l’ensemble des artistes du festival pendant un mois à Binic. (Prise en charge du temps de répétition et défraiement du logement, du transport et de la nourriture).

 

ACTIONS CULTURELLES :

– Des sorties de résidences (lectures, rencontres…) seront proposées à l’issue des résidences d’écritures.
– Un atelier d’écriture proposé au cours de l’année à plusieurs partenaires (lycées, conservatoire, associations…)
– Un ou plusieurs stages de création théâtrale seront également proposés au cours de l’année.

 

LE PROJET EDITORIAL :

– Accompagner les auteurs sélectionnés par le comité de lecture composé par les cinq artistes du collectif Lyncéus et des experts salariés par les Editions Théâtrales : édition des œuvres composées dans la collection « Lyncéus Festival ».