Le collectif LYNCÉUS lance un appel à textes pour la prochaine édition du LYNCÉUS FESTIVAL.

Les candidatures sont à envoyer avant le 30 septembre 2017.

appel à texte

 « RECONSTRUIRE »

Nous avons vu tomber des murs. Certains séparaient les peuples, et nous avons applaudi, nous avons dansé. D’autres soutenaient des toits de maisons, et nous avons pleuré, nous avons maudit. Des murs ont été relevés, certains pour séparer d’autres peuples, et nous avons condamnés, nous avons dénoncé, d’autres pour bâtir de nouvelles maisons, et nous nous sommes réjouis, nous nous sommes félicités.

Ça continuera. Invariablement. Toujours il y aura la destruction pour menacer nos édifices, nos certitudes, nos victoires. Comme toujours nous défierons la gravité et comme toujours la gravité nous fera trébucher. Nous verrons encore s’effondrer nos châteaux de cartes. Nous n’y pouvons rien et nos questions restent béantes.

Les gouffres s’ouvriront, répondrons-nous par davantage de ponts ? Les bombes tomberont, répondrons-nous par davantage de pelles et de truelles ? Les ruptures surviendront, leur acharnerons-nous l’amour et la parole ? Aux fractures, répliquerons-nous par les atèles de l’amitié ? Aux abattus, inventerons-nous de nouvelles échines ? Nos vies nous échapperons, les reprendrons-nous en mains, quitte à faire table rase, à tout recommencer ?

Car peut-être les apocalypses sont-elles une chance. La chance de construire autrement, de construire encore. Ou de ne rien construire du tout. Mais rassemblant les débris du monde, de nos enfances, de nos tentatives, de nos erreurs, les débris aussi de nos chefs-d’œuvre et de nos gloires, nous pourrions bien les rempiler les uns sur les autres, dans un agencement étrange et nouveau, plus solide peut-être. Un totem composite, un phénix de bric et de broc.

Le Lyncéus Festival a quatre ans. En 2017, notre thème, c’est juste après les deuils et la perplexité, quand se pose la question de retrousser ses manches : RECONSTRUIRE.

Rdv sur la page Programme pour plus de detail sur la programmation.

Feux de la Saint Jean

Vendredi 23 juin dès 20h, sur la plage de la banche

Feu, musique et cochon grillé.

Concert « Los Civenti », à la croisée du Tango, du bal populaire, des racines folkloriques et du candombe: un septet inédit de musiques populaires.

www.losciventi.com.ar

 

En prélude au festival les rendez vous à ne pas manquer:

vendredi 16 Juin: répétition du spectacle « Les premiers » ouverte au public entre 16h et 18h au Parc de La Belle Issue

samedi 24 eu dimanche 25 Juin: Atelier de création chorégraphique avec Thierry Thieu Niang et Lena Paugam. Ce stage donnera lieu à une présentation du travail dans le cadre du spectacle « Echo ». (sur réservation)

 

 

Sous le Chapiteau…

Entre 10h30 et minuit, pendant toute la durée du festival, sous le chapiteau Lyncéus, vous pourrez découvrir expositions, concert, films, rencontres, lectures, forums et débats mouvants.

Accès : Chapiteau 

Programme

Partenaires